Définition

Le Feng Shui peut se définir comme la médecine énergétique des lieux de vie, avec de nombreux objectifs comme le bien-être ou le développement personnel de ses habitants. Cet art ancestral chinois est avant tout une question de ressenti intérieur de l’influence de notre environnement.

Le Qi

Les Chinois utilisent la notion de Qi (prononcer tchi) pour décrire le souffle vital qui anime chaque être vivant et qui existe également dans toute chose ou objet. Cette forme d’énergie au sens large comprend des notions de vibration et d’information.

Les 5 éléments

Cycle des 5 éléments utilisé en Feng Shui

Un apport essentiel du Feng Shui est l’utilisation des 5 éléments, que l’on retrouve dans tous les arts énergétiques traditionnels chinois et aujourd’hui dans de nombreuses disciplines : Réflexologie, EFT…

Les 5 éléments permettent d’expliquer simplement tout type de situation et aident ainsi à la résoudre plus facilement.

Ailleurs dans le monde

La relation à notre environnement est intimement liée à l’histoire de l’humanité. Ce fut d’abord un besoin de sécurité pour les chasseurs-cueilleurs qui devaient prendre la bonne décision pour le choix de leur campement. Lorsque l’être humain se sédentarise, cette relation évolue sur un plus long terme avec l’aménagement d’un lieu de vie fixe.
On retrouve alors des démarches dans différentes cultures, comme le Vastu Shastra en Inde. Aujourd’hui encore, on note dans les peuples premiers une grande sensibilité sur ce sujet, en faisant appel par exemple au sage du village pour décider de l’emplacement d’une maison.

En Occident

Nous nous sommes coupés du savoir ancestral des druides par notre histoire. Nous retrouvons ce lien à la fin des années 60 où des maîtres de Feng Shui qui ont fui la révolution culturelle arrivent aux Etats-Unis et rencontrent la contre-culture américaine. On parle alors de Feng Shui New Age. Depuis le Feng Shui n’a cessé de se développer en Occident, répondant à un manque dans notre univers matérialiste.