Catégories
Feng Shui

Le sens de la fête

Noël sous l’angle du Feng Shui. Je voudrais vous proposer une lecture en termes d’énergétique chinoise de cette période de Noël si particulière cette année.

L’hiver, saison de l’eau

Traditionnellement, les chinois ne célèbrent pas particulièrement cette période et préfèrent fêter le début du printemps début février. L’automne a permis d’effectuer le bilan de l’année et un deuil du passé pour faire de la place à l’intérieur de soi et être capable de recevoir de nouvelles énergies. L’hiver est la saison de l’eau, associée notamment au travail. C’est pendant cette période que se prépare en profondeur le renouveau qui arrivera au printemps. L’hiver est consacré à l’intériorisation et à l’élaboration du nouveau en allant puiser les forces au plus profond de la terre.

Noël Feng Shui

Le mois de décembre est pour les chinois le deuxième mois de l’hiver dont la forme énergétique est l’eau Yang. Il s’agit de la période de plus basse énergie de l’année, invitant avant tout au recueillement et à l’introspection. L’eau Yang représente la force de l’eau dans ce qu’elle a de plus puissante. Dans le cas du mois de décembre, on peut y voir l’image d’un torrent souterrain qui gronde au fond de la terre, imperceptible de la surface mais d’une puissance insoupçonnée. Toute son énergie est contenue par la terre mais, pour qui sait s’en nourrir, il est le chemin permettant de passer de l’obscurité à la lumière. Cette période nous oblige ainsi à aller chercher au plus profond de nous-même les ressources pour nous permettre d’avancer. Cette avance est encore extrêmement lente mais irrésistible. C’est un peu comme si nous nous reconnections à notre part divine et que nous la laissions lentement diffuser dans la matière.

Cette année…

Il ne vous a pas échappé que nous traversons une année de grand changement. 2020 est une année de métal Yang sur Eau Yang. La forme de cette année est le métal Yang, l’arme tranchante qui coupe avec le passé. Le fond en est l’eau Yang, impétueuse qui balaye tout sur son passage. C’est donc bien une année avec une très forte personnalité. Le mois de décembre amplifie cette énergie de changement en étant lui-même un mois eau Yang. Les étoiles volantes montrent une double étoile 7 de l’année et du mois de décembre. L’étoile 7 est une étoile chaotique, destructrice, par qui le scandale arrive. Cette configuration est encore plus forte que celle du mois de mars qui a révélé le début de ce changement brutal, mais dans un contexte d’hiver, donc plus caché. Mais nous ne nous y trompons pas, des changements extrêmement puissants sont à l’œuvre sans retour en arrière possible.

Conclusion

Énergétiquement, cette fin d’année 2020 nous demande de nous recentrer dans notre essentiel pour traverser cette période mouvementée et déstabilisante sans être emporté par la tempête. Pour cela, nous devrons retrouver et mobiliser nos ressources intérieures pour grandir et les partager ensemble afin d’éclairer le chemin du futur. Dans un principe taoïste, la lumière qui surgira ensuite sera à la hauteur des épreuves que nous aurons traversées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.