Catégories
Tao

Taoïsme et permaculture

Profitant du confinement pour m’initier à la permaculture, j’ai été frappé par le lien qui existe entre ses principes fondateurs et le taoïsme, en particulier avec le concept de Wu Wei.

Wu Wei

On traduit souvent ce concept par « Non-Agir » mais c’est une très mauvaise traduction. Elle fait en effet penser à de la passivité alors qu’il n’en est rien. Face à une difficulté, un problème, une question, les taoïstes considèrent en effet qu’il y a deux approches possibles. La première, qu’on pourrait qualifier de Yang, consiste à prendre le problème à bras le corps, s’agiter, prendre des mesures radicales, voter des lois… pour supprimer le problème. A priori rien à redire à cela, à part que les actions ainsi engagées ou les mesures prises risquent de nécessiter dans le temps un suivi, de l’énergie pour les maintenir. Sitôt le dos tourné, ces actions commencent à s’essouffler et le problème revient petit à petit. Les taoïstes préconisent une approche plus Yin, appelée Wu Wei, qui consiste à chercher la plus petite action nécessaire et attendre le moment propice pour atteindre un résultat le plus proche possible du but fixé. Ils n’agissent pas du tout ainsi par paresse mais parce que c’est ce type d’action qui a le plus de chance d’apporter une amélioration durable dans le temps.

La rivière de la vie

La cours d’une existence peut se comparer à une rivière. Si je veux changer de vie, je peux construire un barrage pour contenir ou détourner son cours. Mais je devrai alors m’occuper du barrage. Je vais devoir l’entretenir, ouvrir les vannes de temps en temps, sinon l’eau finira par le submerger ou le renverser tôt ou tard. Je peux aussi observer minutieusement le cours de la rivière et attendre de passer à l’endroit propice où il suffira de placer une simple pierre pour dévier facilement le cours de la rivière en profitant d’une configuration favorable du terrain…

Comme traduction libre du concept de Wu Wei, je propose volontiers les expressions d’écologie d’action ou économie d’énergie.

Les principes de permaculture

Les principes de la permaculture ont été formulés par Bill Mollison et David Holmgren, à partir des années 70 au fur et à mesure de leur pratique et expérience. Ils permettent de synthétiser leur philosophie et la rendre accessible au plus grand nombre.

Le principe ci-dessous est ainsi particulièrement en phase avec le Tao

Faire le plus petit effort pour le plus grand changement

Bill Mollison

Il rejoint parfaitement l’esprit du Wu Wei.

Du même auteur, on note aussi un autre principe dans cette direction :

Travailler avec la nature plutôt que contre elle

Bill Mollison

Le développement même de la permaculture se réalise selon le principe du Wu Wei. Patiemment par des actions concrètes permettant de faire connaître, sensibiliser et progressivement mobiliser le plus grand nombre, elle contribue à changer le monde en profondeur…

Pour en savoir plus sur la permaculture, le MOOC Conception en Permaculture de l’Université des Colibris

Image : Plan de l’oasis de Serendip et fleur de la permaculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *